L’Evangéliste Reinhard Bonnke en rémission d’un cancer

Lorsqu’un membre du corps est touché, c’est bien l’ensemble qui en est rudement affecté. Et récemment, une nouvelle vint bouleverser la famille chrétienne. De l’Afrique aux Etats-Unis en passant par l’Europe, l’émoi saisit les âmes du Seigneur, qui s’activèrent dans l’intercession. Pour cause, l’on nous annonça que l’Evangéliste Reinhard Bonnke a été diagnostiqué d’un cancer de la gorge.

Son empreinte embrase encore les continents

Vous ne le connaissez sans doute, mais Reinhard Bonnke se classe aisément et à juste titre, parmi les plus illustres évangélistes que notre siècle ait connu. Loin de l’adorer, nous ne pouvons contester le merveilleux don et ministère que Dieu lui a confié. Par l’évangélisation, il a accompli, au nom du Seigneur Jésus-Christ de multiples prodiges et miracles; il a tenu par la main tant d’âmes perdues, les conduisant à Jésus-Christ. A son actif, plus de 58 millions d’âmes ont donné leur vie à Dieu, depuis l’année 2000.

Il y a plus de 30 ans, Reinhard Bonnke, converti à Christ à ses 9 ans, puis pasteur dans son Allemagne natale durant sept ans, embrassa avec entrain la vision de Dieu: “Une Afrique lavée par le Sang – un continent lavé dans le Sang de Jésus-Christ”.
“Que je mange ou que je boive, que je sois éveillé ou endormi, la vision est toujours présente dans mon coeur, elle ne me quitte plus”, avait-il déclaré.
Cette passion dévorante pour Jésus-Christ, il n’a cessé de la communiquer au peuple africain. Terre qu’il adopta avec amour durant de longues années.
Il s’y est d’ailleurs distingué par son message de Feu et de Foi, délivré par des croisades d’évangélisation en plein air. Au Nigéria, Kenya, et ailleurs, plus de 120 millions de personnes participèrent à ses campagnes. Pour accueillir cette foule assoiffée, le ministère Christ For All Nations (CfaN), dont il est le fondateur inaugura en 1978 une tente mobile d’une capacité de 10 000 places, succédée par une seconde de 34 000 places. Elle devint la plus grande tente mobile du monde.

Les moyens furent mis en oeuvre pour répandre la parole évangélique. Outre ses campagnes d’évangélisation, Reinhard Bonnke bénit les âmes par plus de 190 millions d’exemplaires de ses ouvrages traduits en 143 langues. Un héritage divin qu’il lègue par une sagesse reconnue, au travers de “L’évangélisation par le Feu”, “Comment recevoir l’assurance du salut”, “Partage du Pain Tome 1”, “Maintenant que je suis sauvé”, “Des oeuvres plus grandes”, “La foi pour la nuit”, “La Puissance secrète du sang de Jésus” et “Le Seigneur qui vous guérit”. Tout comme au travers de son école “Reinhard Bonnke School of Fire” et sa série de films Full Flame.

“L’évangéliste est un homme poussé par l’urgence, et non un homme indécis. Seul l’Evangile compte, et rien d’autre sur terre : ni la réputation, ni l’argent, ni les plaisirs du monde, ni même la vie. Jésus avait une passion fatale envers les démunis, ce qui l’a conduit à la Croix.”

Il faut dire que sillonnant sa Page Facebook, Reinhard Bonnke n’a qu’un seul mot à la bouche: Jésus-Christ.

Diagnostiqué d’un Cancer

Gardant en mémoire toutes ses oeuvres, quelle fut notre stupeur à l’annonce de sa maladie. Comment un si grand serviteur de Dieu pouvait-il être terrassé par le cancer? Un mal qui en a pourtant rongé des victimes, et ce même dans le corps du Christ.
C’était le 18 octobre dernier, que sur sa page Facebook, le ministère CfaN nous informa, par un communiqué, de la santé de l’homme de Dieu. “S’il vous plaît, rejoignez-nous dans la prière pour l’Evangéliste Reinhard Bonnke. Il suit actuellement un traitement médical pour une tumeur de la gorge. Il est rempli de foi et très optimiste, mais nécessitera plusieurs semaines de repos. Nous croyons en un rétablissement complet et davantage d’années de ministère fructueux. Merci de demeurer en prière avec nous!”

8th-post-featured

Il faut dire que la mobilisation a été immédiate. Sur la toile, nombres de serviteurs à l’instar du Dr. Sunday Adelaja et une multitude de biens-aimés se sont unis dans l’intercession. En un seul coeur, une seule voix, les enfants a imploré le Père.
Les deux jours suivants, CfaN tout comme l’Evangéliste lui-même, nous apprenaient qu’il a été opéré avec succès, remerciant les nombreuses prières élevées aux pieds du Seigneur.
Enfin sorti de l’hôpital Mount Sinaï à New York, le 20 octobre, le serviteur de Dieu est actuellement en pleine rémission, demeurant dans la foi qu’aucune cellule cancéreuse ne réapparaisse.

Sa plus grande joie, comme il le dit, est de pouvoir poursuivre l’oeuvre de Dieu ici-bas. Ainsi, sa page Facebook regorge de vidéos Live, qu’il poste à fréquence d’une voire deux par jour. Mais aussi de poèmes, de réflexions et exhortations. Pour le plus grand plaisir de ses abonnés. Il n’hésita même à publier une récente photo crâne rasé avec une légende un ton plaisantin : “La nouvelle coiffure de Reinhard Bonnke. Avec ou sans cheveux, l’onction rompt le joug. Avec tout mon amour”.
C’est ainsi que nous proclamons que “nous sommes plus vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur” [Romains 8 v.37-39].

Toutefois, ensemble, ne relâchons aucun effort dans la prière pour notre frère bien-aimé, afin que sa rémission devienne pleine guérison.

Sources: Artiste Press

Vous avez aimez cet article, partagez le à vos amis sur vos réseaux favoris.Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone